Chaque livre peut être imprimé en intégralité dans le cadre de la copie privée.

la nouveauté à découvrir

Découvrez en décembre VIVE NOEL par Claude Jégo.

à lire dans les Contes pour enfants à partir de 9 ans.


La nuit était tombée et aucune étoile n'était visible dans le ciel ennuagé. Engoncé dans son anorak, un bonnet vissé sur la tête, Léonard s'éloignait de sa maison à grandes enjambées et chacun de ses pas, dans la neige, renvoyait un son feutré à ses oreilles.
Blessé par les reproches de sa femme il marchait en ruminant sa rancœur.

Ce temps pourri allait-il enfin s'arrêter ? Pourtant sous ses yeux s'étalait un paysage digne d'un magnifique tableau de Monet ; il ne manquait que la pie sur la clôture.

Mais, avec sa pelle à la main, Léonard ne se sentait pas l'âme romantique. Alentour, il n'apercevait aucun autre chalet, il n'apercevait rien en fait ; c'était le pôle Nord, glacé, désertique.

Heureusement, il n'y a pas d'ours blanc à l'horizon ! maugréa-t-il.

Il s'attaqua à l'amas de neige qui obstruait les portes de l'étable et n'eut pas trop de difficulté à en venir à bout.
Une fois à l'intérieur, il empoigna la fourche et charria des bottes de paille pour renouveler la litière de ses bêtes.
Il les trouva nerveuses ; enfermées depuis trop longtemps, elles manquaient d'exercice, et n'avaient guère d'appétit s'il en jugeait par le fourrage inutilisé.

Prochaine histoire bientôt en ligne

Découvrez la prochaine histoire de Claude Jégo pour les plus petits :

ISATIS, LE SAUVEUR DE LA FORET

C'est alors que Sifia la libellule se posa à côté de l'escargot. Elle semblait très inquiète.

– Minido, il se passe une chose terrible ! Cric la coccinelle revenait de la colline quand un coup de vent très fort l'a poussée dans l'eau de la rivière Blanche. La pauvre Cric va se noyer et je vais demander de l'aide à un gros bourdon pour la sortir de l'eau. De quel côté se trouve la ruche ?
– Par là ! s'écria Minido. Mais la ruche est trop loin d'ici et Cric ne sait pas nager, elle va se noyer.
– Je n'ai pas le choix, répondit Sifia. Je ne peux rien faire, elle est trop lourde pour moi.

Et la libellule s'envola dans la direction que lui avait indiquée l'escargot.

Resté seul, Minido réalisa qu'il devait intervenir tout de suite.
– Pauvre Cric, elle doit avoir si peur, seule dans cette eau fraîche !

Sans attendre, Minido se débarrassa de sa coquille grise d'escargot qu'il laissa sur le sol et il déplia les longues ailes bleutées qu'il cachait à l'intérieur de cette coquille. Car Minido était en réalité un papillon avec de grandes ailes qui lui permettaient de voler très haut et très vite.

Et il prit son envol pour atteindre la rivière Blanche le plus rapidement possible.


Quand il entendit le bruit de l'eau, il entendit en même temps les cris de la coccinelle.
Cric était épuisée et elle n'avait plus la force de tenir sa tête hors de l'eau ; elle n'allait plus tarder à couler.
Minido fonça jusqu'à se trouver juste au-dessus d'elle. D'un coup de pattes il attrapa la coccinelle et l'emporta pour la poser dans l'herbe verte.



haut de page





www.bopy.net - contactez Claude Jego e.mail : cl.jego@worldonline.fr