Chaque livre peut être imprimé en intégralité dans le cadre de la copie privée.

la nouveauté à découvrir

Découvrez en octobre LA MAISON ET SES AMIS une nouvelle histoire de Claude Jégo.

à lire dans les Les minis (confettis) pour enfants de 6 à 8 ans


Les premières lueurs du jour avaient fait pâlir la façade de la maison, s'étaient infiltrées sous la porte d'entrée, avaient illuminé le vestibule. C'est là que dormait l'imposante horloge franc-comtoise, sagement adossée au mur, son balancier rythmant doucement les secondes. La longue aiguille de métal noir atteignit le sommet du cadran et les sept coups résonnèrent, réveillant la maisonnée.
Aussitôt, la demeure ouvrit ses volets et ses vitres scintillèrent, éblouies par le flux de lumière qui apparaissait à l'horizon. Les cendres, assoupies dans l'âtre, se mirent à rougeoyer et laissèrent échapper un bouquet de flammes. Un mince ruban de fumée se dégagea du feu renaissant et s'engouffra dans la cheminée de briques pour jaillir à l'air libre.
Une belle journée commence, dit la maison. Vite mes amis, dépêchons-nous d'en profiter !

Dans la cuisine, les souris se hâtèrent de ramasser les miettes de pain tombées au pied de la table avant de regagner leur trou où elles passeraient la journée, à l'abri du matou.
Il était temps pour les petits rongeurs car le chat au poil tigré venait de rouvrir les yeux.



1er Prix de la nouvelle aux Journées du livre de Sablet 2014

Prochaine histoire bientôt en ligne

Découvrez en novembre CANDIDAT INCONNU une nouvelle écrite par Michel Santune.

à lire dans le Fantastique pour ados à partir de 13 ans.


Enfin, les résultats du concours étaient arrivés ! Maxence regardait fixement l'écran du minitel où il pouvait lire ceci : tapez votre numéro de candidat et appuyez sur "envoi". Il restait là, la main en l'air, comme pétrifié. L'angoisse était trop forte !
Une poigne d'acier lui broyait la nuque et lui retournait l'estomac, il suait à grosses gouttes... Jamais encore il ne s'était senti aussi mal !

– Ça ne sert à rien d'attendre comme ça ! lui dit sa femme qui, non loin de là, se tenait assise sur le canapé. Qu'est-ce que tu as à perdre ? De toute façon, tu es admis ou refusé ! Alors, autant savoir à quoi s'en tenir !

Bien sûr, elle avait raison... N'empêche qu'il ne parvenait pas à se défaire de cet étau de glace et de feu qui le paralysait. Enfin, après avoir respiré un bon coup, il trouva la force d'appuyer sur "envoi". Il ferma les yeux de peur de voir s'afficher "REFUSE"...

Ce concours, c'était sa dernière chance de commencer une vie nouvelle. A quarante-deux ans, il était plus que temps ! Il avait repris ses études tout en travaillant comme professeur auxiliaire, ou plutôt "maître auxiliaire", dans le jargon de l'Education Nationale. Après quatorze années de galères, il n'avait plus d'autre chance d'être titularisé. Il repensa à cette année passée à se rendre à l'I.U.F.M. de Beauvois, à se taper trois heures de route cinq jours sur sept, à se lever aux aurores pour être sur place à huit heures !

Ce n'est que très lentement qu'il ouvrit les yeux... Deux mots s'affichaient sur l'écran dont la clarté tremblante faisait penser à une apparition fantomatique : "candidat inconnu". Il se frotta les yeux... "candidat inconnu" ! Ce n'était pas possible... Ce concours, il l'avait bien passé tout de même !



Nouvelle parue dans le numéro 95 de Portique, revue de création poétique, littéraire et artistique, membre de l'Union des Poètes francophones.

haut de page





www.bopy.net - contactez Claude Jego e.mail : cl.jego@worldonline.fr