Chaque livre peut être imprimé en intégralité dans le cadre de la copie privée.

Le Classique dès le 5 juillet

Le Classique pour ados à partir de 13 ans :

LA MONTAGNE D'UN JOUR par Claude Jégo


Essoufflée, Sophie s'arrêta les mains sur les hanches et contempla la plaine qui s'étendait à ses pieds ; une superbe vue panoramique sur près de 80 kilomètres.

– Qu'est-ce qu'on est venues faire ici ? se lamenta-t-elle. Je me demande encore quelle est cette idée saugrenue qui t'a traversé le cerveau, ça me dépasse complètement.

Jeune femme à l'allure sportive, Nadia, sa meilleure amie, ouvrit grand les bras.

– Admire ce paysage ! Dimanche, nous participerons à ce rendez-vous incontournable pour les amateurs de course sur route et nous remporterons, haut la main, le trophée de « La Montagne d'un Jour ».

Sophie en fut abasourdie :

– Parce que tu t'imagines que nous allons gagner ? Mais tu rêves, ma pauvre fille.

– Non, je suis certaine de ce que je dis, répondit Nadia tout en renouant le lacet desserré de sa chaussure. Dimanche, nous leur montrerons que nous sommes les meilleures !

D'un signe de la main elle indiqua une direction : On continue par ce petit sentier, il permet d'accéder au sommet. Suis-moi !

Et toutes deux reprirent l'ascension en petites foulées.

* * *

Lucas descendit du train en provenance de Paris après deux heures de trajet et s'engouffra dans le premier taxi de la file d'attente devant la gare.

Reporter, il venait couvrir un événement sportif qui se déroulait dans la région, tous les ans, le dernier week-end de janvier ; Marco, le photographe, le rejoindrait plus tard.



L'incroyable histoire de NALIA LE GÉANT

Les Contes à partir de 9 ans : Nalia le Géant par Claude Jégo


- Je suis grand et fort, dit Nalia, je pourrai peut-être briser le cercle ?
- Non, c'est impossible, répondit la sorcière. Personne ne peut annuler un sortilège sauf... si j'avais les trois anneaux magiques que j'ai oubliés dans l'un des mes grimoires.

"Vous ai-je dit que cette sorcière était la pire de toutes les menteuses ?"

Nalia n'hésita pas une seconde :
- Dis-moi où les trouver, et je te les ramènerai.
- Quelle bonne idée ! s'exclama Malfrosa. Et dès ton retour, je tiendrai ma promesse, la fille du magicien sera libre. Alors suis cette route et bonne chance, mon jeune ami. Hi hi hi !
Hélas, il n'y avait personne pour expliquer à Nalia que la sorcière se moquait de lui et qu'elle l'envoyait se jeter dans un terrible piège !

Alors, Nalia suivit le chemin, Kako voletant toujours à ses côtés.
Et soudain, alors qu'il parvenait à la lisière du Pays jaune, il se retrouva devant un livre trois fois plus haut que sa maison de géant.
Levant la tête, Nalia vit que sa couverture, en cuir marron, était ornée de superbes dorures et portait le mot "Grimoire" inscrit en lettres gothiques.

- Regarde ! s'écria le perroquet. Quel étrange phénomène.
En effet, une porte venait d'apparaître au bas du livre. Taillée dans un beau chêne massif, elle possédait une poignée en fer forgé que Nalia essaya d'abaisser mais sans y parvenir. Devant cette résistance, il tenta d'enfoncer la porte d'un coup d'épaule mais ne réussit qu'à se faire mal car elle était d'une belle épaisseur.
Tandis que Nalia se demandait comment il allait s'y prendre pour parvenir à ses fins, la porte se mit à protester avec force :

- Sacripan, comment oses-tu me frapper ainsi ?





                                                              

haut de page



www.bopy.net - contactez Claude Jego e.mail : cl.jego@worldonline.fr